Qu'acheter

Castella

Le castella, une génoise sucrée et moelleuse, est le souvenir de Nagasaki par excellence. Il a été transmis par les Portugais au milieu du 16e siècle, avant que la méthode de préparation et
les quantités respectives des ingrédients soient peu à peu modifiées pour en faire une pâtisserie japonaise à part entière. À Nagasaki, on trouve encore de nombreux établissements authentiques qui ont plusieurs siècles d'histoire et permettent de déguster toute une variété de saveurs aussi bien traditionnelles que nouvelles allant du chocolat au thé vert en passant par le fromage.

Kakuni-man

Le kakuni-man est une tranche de travers de porc fondante enrobée d'une pâte moelleuse appelée pao. Il s'agit en fait de la version sur le pouce du porc Dongpo (kakuni en japonais), l'un des plats typiques du shippoku, un style de cuisine local de Nagasaki influencé par la Chine.
Le kakuni qui a longtemps mijoté dans un bouillon assaisonné est particulièrement juteux, et sa sauce et son jus imprègnent la pâte qui est un délice fondant. C'est également un souvenir très prisé.

Cerfs-volants

Les cerfs-volants de Nagasaki ont été baptisés hata. Ils seraient venus de Chine et des Pays-Bas au milieu du 15e siècle, et leur fabrication a été transmise comme une forme d'artisanat traditionnel de Nagasaki. On en trouve une déclinaison variée aux simples motifs tricolores bleus, blancs et rouges, inspirés des pavillons et signaux flottants des navires hollandais. Actuellement, 50 types sont utilisés comme modèles traditionnels. Ils sont aussi très populaires comme cadeaux.
Le vol des cerfs-volants, qui aurait débuté vers la fin du 18e siècle, est toujours largement pratiqué au printemps et en automne dans les montagnes entourant la ville de Nagasaki.

Yori-yori

Une pâtisserie d'origine chinoise très populaire à Nagasaki. Sa pâte à base d'ingrédients comme le blé ou le sucre est étirée et frite en une forme torsadée unique qui lui a valu le surnom de yori-yori à Nagasaki où elle est très appréciée. Plus on la mâche, plus le goût sucré de sa texture croquante envahit le palais. Dès qu'on commence à la déguster, c'est un tel délice que l'on ne peut plus s'arrêter. Comme elle peut se conserver longtemps, elle est toute indiquée pour les cadeaux souvenirs.

Karasumi

Le karasumi, considéré comme l'une des trois meilleures friandises apéritives du Japon, est à base de poches d'œufs (rogue) de mulet ayant mariné dans le sel avant de sécher au soleil. Introduit à Nagasaki depuis la Chine au milieu du 17e siècle, il est devenu très populaire.
À Nagasaki, vous pouvez vous procurer des karasumi de premier choix à des prix raisonnables. Un accompagnement idéal pour le saké qui est de plus en plus populaire auprès des étrangers !